Curiosité en scène - Cette semaine : Changement climatique dans l’Arctique : une perspective terrestre

MSTC
Musée des sciences et de la technologie du Canada
2 févr. 2019
13 h 00 - 13 h 30
Curiosité en scène - Cette semaine : Changement climatique dans l’Arctique : une perspective terrestre
Emplacement
Scène démo
Quand
Heures
13 h 00 - 13 h 30
Frais
Compris dans le prix d’entrée
Langue
Bilingue
Commentaires pour langue
La présentation serait en français et anglais avec des questions et réponses bilingues.

Vous êtes-vous déjà demandé ce que c’est de travailler dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie ou des mathématiques? Curiosité en scène est une série de courtes présentations interactives qui vous proposent des face à face avec des chercheurs et innovateurs. Chaque semaine, un conférencier invité donnera une stimulante présentation suivie d’une période de questions dynamique. Curiosité en scène vous invite ainsi à en apprendre davantage sur une foule d’emplois dans divers domaines scientifiques et technologiques, directement de gens qui y travaillent. Venez découvrir ce qu’ils font et comprendre pourquoi leur travail est si important — vous ne manquerez pas d’être inspirés par leurs récits de curiosité, d’obstacles surmontés et de brillantes innovations.

Tous sont les bienvenus à la Scène Démo, cependant, ce programme est recommandé pour les participants de 10 ans et plus.

Cette semaine : Changement climatique dans l’Arctique : une perspective terrestre

Jacqueline Hung, candidate au doctorat à l’Université Queen’s

Jacqueline Hung

Jacqueline Hung est candidate au doctorat à l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario. Ses travaux de recherche portent sur l’application de stratégies de télédétection et d’échantillonnage sur le terrain pour mieux comprendre les liens entre le cycle nutritif du sol et les échanges gazeux, au Cape Bounty Arctic Watershed Observatory sur l’île Melville, au Nunavut.

Venez écouter Jacqueline nous parler de sa recherche sur l’écologie terrestre, et expliquer comment ses travaux s’insèrent dans le grand tableau du réchauffement climatique. Elle discutera également des expériences qu’elle a vécues en travaillant et en séjournant dans une région éloignée de l’Arctique, et de ce qui la ramène là-bas chaque année.