Skiff de Collingwood Nahma de W. Watts & Sons

Skiff de Collingwood Nahma de W. Watts & Sons

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Ken Jones,le dernier propriétaire du Nahma, en a fait don au Musée de Collingwood en 1997. Quinze ans plus tard, le personnel du Musée a constaté que, sans un apport considérable de fonds, il ne pourra plus entreposer le Nahma en lieu sûr ni envisager de l’exposer. En vertu des conditions liées au don fait par Ken Jones, si le Musée de Collingwood ne peut plus prendre soin du Nahma, l’embarcation doit être offerte au Musée des sciences et de la technologie du Canada. En avril 2013, après une cérémonie d’adieu empreinte d’émotions, le Musée de Collingwood a donc cédé le Nahma à la Société des musées de sciences et technologies du Canada.

Historique technique :

Le skiff de Collingwood est le genre le plus commun de bateau de pêche à voile construit pour naviguer sur les Grands Lacs. Les embarcations de ce type étaient construites par centaines pour la grande pêcherie du lac Huron. Ce bateau était assez stable pour emporter une grosse charge de poissons, et assez rapide pour s’éloigner des grains soudains et aller se réfugier dans les anses, au besoin, grâce à son faible tirant d’eau. Watts était le principal constructeur de ces bateaux, et son entreprise a continué à en bâtir sur commande même une fois révolue la grande époque des bateaux de pêche à voile sur les Grands Lacs. Le Nahma est le dernier exemple existant d’une ancienne classe de bateaux appelés « shallop ».

Historique :

Au milieu des années 1850, l’immigrant irlandais William Watts s'est mis à construire des bateaux pour l’industrie grandissante de la pêche commerciale de la baie Georgienne et du lac Huron. Les bateaux de la compagnie Watts & Sons n'ont pas tardé à se faire connaître pour leurs lignes élégantes, leur vitesse et leur capacité de résistance aux tempêtes. Ils étaient connus à l’origine sous le nom de bateaux de pêche Collingwood; les constructeurs régionaux de bateaux en ont bâti des centaines à partir des années 1850, et ce, jusqu’au déclin de la pêche au début du XXe siècle. Watts & Sons a construit le Nahma en 1923 comme un bateau à voile de plaisance destiné à Sir Edmund Walker, premier président du Musée des beaux-arts de l’Ontario. Il portait alors le nom de skiff Collingwood, mais il respectait néanmoins la conception originale du bateau de pêche. Ainsi, il est le seul exemple de ce type important de bateau de travail historique toujours existant.

MSTC
Musée des sciences et de la technologie du Canada
Numéro d’artefact
2013.0026
Fabricant
W. Watts & Sons
Lieu de fabrication
Collingwood (Ontario)
Date de fabrication
1923
Date d'acquisition
2013