Porte-Carbone Pour Lampe à Arc

Photo : Tom Alföldi

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Ontario Hydro fait l’acquisition de cet artefact pour son Museum of Electrical Progress vers la fin des années 1960 et, en 1992, la société le transfère dans sa collection nationale.

Historique technique :

Ce porte-carbone contenait les tiges nécessaires pour remplacer celles qui se brisaient dans des lampes à arc. Il faisait partie des outils qu’employait le réparateur de lampes à arc, appelé « ajusteur », pour entretenir les lampadaires.

Historique :

C’est le 12 mars 1873, à l’hôtel Davis House de Winnipeg, que la première lampe à arc a été installée au Canada. Cinq ans plus tard, J. A. Craig a fait la démonstration de la technologie des bougies de Jablochkoff et des lampes à arc, à Montréal. Les premières lampes à arc étaient à découvert (elles n'étaient pas couvertes d’un globe), mais dans les années 1890, presque toutes les lampes à arc commerciales étaient encastrées et, par conséquent, plus sûres et plus stables. Ces lampes nécessitaient un nettoyage fréquent et un entretien régulier. L’utilisation de ces lampes a diminué dans les années 1920, car la technologie des lampes à incandescence avait commencé à se répandre.

MSTC
Musée des sciences et de la technologie du Canada
Numéro d’artefact
1992.1631
Lieu de fabrication
Canada
Date de fabrication
1910
Date d'acquisition
1992