Machine de Traitement de Textes « AES Plus 103 » d'AES Data Ltd.

Machine de Traitement de Textes « AES Plus 103 » d'AES Data Ltd.

Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

La machine AES Plus 103 était utilisée dans les bureaux du Musée des sciences et de la technologie du Canada jusqu’à ce qu’elle soit transférée à la collection des artefacts en 1987.

Histoire technique :

Contrairement aux ordinateurs d'aujourd'hui, le AES Plus 103 ne possédait ni souris ni interface utilisateur graphique (IUG), les utilisateurs devaient donc maîtriser un ensemble de commandes et des clés spéciales afin de créer et de modifier des documents. L’affichage vidéo de la machine AES Plus 103 était monochrome, sans aucun graphique. Des lignes pointillées à l’écran aidaient les utilisateurs à aligner et à modifier le texte, ainsi qu’à visualiser la mise en page de documents. La version classique de la machine AES Plus 103 stockait des données et des applications sur des disquettes souples de 13,3 cm (5,25 po). Les baies jumelles de cette version ne contiennent toutefois aucun lecteur de disquettes; les données étaient stockées sur un support externe.

Historique :

La mise au point des machines de traitement de textes a révolutionné le travail de bureau au cours des années 1970 et 1980. Conçue et fabriquée à Montréal par AES Data Ltée, cette machine permettait à son utilisateur de rédiger, de sauvegarder et de réviser un texte électroniquement avant même de l’imprimer, soit des tâches qui jusque-là s’accomplissaient manuellement à l’aide d’une machine à écrire.  Les machines de traitement de textes comme celles-ci ont complètement modifié le travail des secrétaires, en éliminant certaines tâches qu'exigeaient les machines à écrire, comme retaper des textes et les photocopier. Les documents publicitaires d'AES décrivaient le bureau de l'avenir comme un espace ouvert et pratiquement sans papier.

MSTC
Musée des sciences et de la technologie du Canada
Numéro d’artefact
1987.1157
Fabricant
AES Data Ltée
Lieu de fabrication
Montréal (Québec)
Date de fabrication
1980
Date d'acquisition
1987