Avion PBY-5A Canso A de Consolidated

Avion PBY-5A Canso A de Consolidated

Faits saillants :

  • Version fabriquée au Canada du Consolidated PBY Catalina, bimoteur de patrouille maritime américain conçu par Consolidated Aircraft Corporation et produit de 1935 à 1945.
  • Les Canso canadiens ont été construits par Boeing Aircraft of Canada à Vancouver ou Canadian Vickers Ltd. à Montréal.
  • L'amphibie Canso A a remplacé le Supermarine Stranraer pour les patrouilles océaniques de l'Aviation royale du Canada (ARC) pendant la Deuxième Guerre mondiale.
  • Le Canso avait l'autonomie et l'endurance nécessaire pour combattre les sous marins allemands dans l'Atlantique.
  • Le capitaine d'aviation de l'ARC Daniel E. Hornell a reçu la Croix de Victoria à titre posthume pour avoir attaqué et coulé un sous marin allemand aux commandes d'un Canso en juin 1944.
  • Le commandant d'aviation de l'ARC Leonard Birchall, surnommé « le sauveur de Ceylan », a déjoué une attaque japonaise contre la flotte orientale de la Royal Navy rassemblée dans les eaux de Ceylan, le Sri Lanka actuel.
  • Après la guerre, certains Canso A sont restés au service de l'ARC, ainsi que de l'aviation militaire danoise et suédoise; d'autres ont été convertis en avions civils de reconnaissance photographique, de recherche et sauvetage, de transport de passagers ou de marchandises, d'arrosage aérien et de relevés aérien.
  • Le premier vol a été en mars 1933 (XP3Y-1).

Galerie de photos :

Historique :

Conçu spécifiquement pour la reconnaissance maritime, l'amphibie Canso possédait une bonne endurance et une grande autonomie. Tous les appareils Canso utilisés par l'ARC ont été construits au Canada, soit par Boeing Aircraft of Canada ou Canadian Vickers Ltd. Les alliés du Canada ont été équipés de nombre de ces appareils. Le Canso a connu de grands succès en tant qu'appareil anti-sous-marins au cours de la Deuxième Guerre mondiale et est demeuré en service dans l'Aviation royale du Canada jusqu'en 1962. Après la guerre, nombre d'appareils ont été vendus et certains volaient encore dans le Nord canadien au début des années 1990.

Même si ses flotteurs en bout d'aile sont escamotables pour réduire la traînée, le Canso n'est pas rapide. Les équipages avaient l'habitude de dire qu'il décollait, montait, volait atterrissait et décrochait à 90 mi/h (150 km/h). Le capitaine D.E. Hornell a obtenu la Croix de Victoria à titre posthume pour avoir attaqué un sous-marin d'un Canso. Au total, 3 431 appareils de ce type ont été construits au Canada, aux États-Unis et en Russie, ce qui en fait l'hydravion à coque le plus construit.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par l'Aviation royale du Canada

Le Canso A du Musée a été construit en 1944 par Canadian Vickers Ltd. à Montréal, puis livré à l'ARC, qui l'a affecté au Commandement aérien de l'Est. Il a été remisé à Mount Pleasant sur l'Île du Prince Édouard en 1945.

En décembre 1948, l'aéronef est sorti du hangar pour mener des opérations de recherche et de sauvetage. Utilisé par diverses unités, il a survolé le pays d'un bout à l'autre entre 1948 et 1961.

Retiré du service en 1962, il a été repeint par l'ARC aux couleurs de l'appareil du capitaine Daniel E. Hornell, qui appartenait à la 162e escadrille de l'ARC, puis transféré au Musée en 1964.

Information technique :

Envergure 31.1 m (102 pi)
Longueur 19.5 m (63 pi 10 1/2 po)
Hauteur 6.1 m (20 pi 2 po)
Poids à vide 9 485 kg (20 910 lb)
Poids maximum 15 411 kg (33 975 lb)
Vitesse de croisière 188 km/h (117 mi/h)
Vitesse maximale 288 km/h (179 mi/h)
Vitesse en montée 1 070 m (3 500 pi) / 5 min
Plafond pratique 3 050 m (10 000 pi) / 19.3 min
Autonomie 4 090 km (2 540 mi)
Moteur Deux moteurs Pratt & Whitney R-1830-92 Twin Wasp en étoile de 1 200 ch chacun

plan du Consolidated PBY-5A Canso A

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0647
Fabricant
Canadian Vickers Ltd.
Lieu de fabrication
Canada
Date de fabrication
1944
Date d'acquisition
1964
Numéro d'enregistrement
11087 (ARC)