Avion JN-4 “Canuck” de Curtiss

Avion JN-4 “Canuck” de Curtiss

Faits saillants :

  • Avion d'entraînement pendant la Première Guerre mondiale.
  • Après la guerre, favori des pilotes de cascade aérienne et de loisir.
  • Nommé « Canuck » pour le distinguer de son homologue des États-Unis, le Curtiss JN-4.
  • Instrument de plus de premières que tout autre aéronef canadien : première traversée des Rocheuses canadiennes, premier avion produit en série au Canada, premier service aéropostal (de Montréal à Toronto le 14 juin 1918).
  • Le premier vol a été en janvier 1917.

Galerie de photos :

Historique :

Le JN-4 (Can) « Canuck » est issu de la modification de l'avion d'entraînement Curtiss JN-3 conçu selon les spécifications du Royal Flying Corps. C'est le premier avion construit en série au Canada; Canadian Aeroplanes Limited de Toronto a construit environ 1 210 appareils de ce type. Bon nombre d'entre eux ont été utilisés pour la formation des militaires tant au Canada qu'aux États-Unis. Plusieurs furent ensuite vendus comme surplus militaire. En raison de sa disponibilité et de son bon prix, le JN-4 (Can) était l'avion de prédilection pour les exhibitions aériennes de l'après-guerre.

Les ailes inférieures et supérieures du « Canuck » étaient munies d'ailerons, ce qui conférait à l'avion une plus grande maniabilité en roulis que s'il avait été équipé d'ailerons uniquement sur les ailes supérieures. Le JN-4 (Can) a réalisé plus de « premières » canadiennes que tout autre avion : premier avion construit en série, premier avion exporté en grande quantité, premier avion militaire, premier avion sur ski, premier avion d'aéropostale, premier avion de relevé aérien et premier appareil ayant franchi les Rocheuses canadiennes.

Lieu actuel :

Exposition Première Guerre mondiale, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Achat

Construit en 1918, ce JN-4 est l'un des 680 appareils livrés au U.S. Air Service par Canadian Aeroplanes Limited. Après la Première Guerre mondiale, il est entré dans le service civil jusqu'à son achat en 1926 par Edward Faulkner de Honoeye Falls (New York). En 1932, Faulkner a décidé d'entreposer l'appareil parce qu'il l'utilisait rarement. Il l'a suspendu au plafond de sa grange où il est resté plus de trente ans.

Le Musée a acheté l'avion en 1962 et l'a exposé au public pour la première fois lors de la Journée de reconnaissance de la Force aérienne en juin de la même année. Entre 1962 et 1964, le Musée a restauré l'avion de façon qu'il soit représentatif d'un JN-4 typique de la Première Guerre mondiale. Il arbore la peinture d'un appareil de la 85e Escadrille d'entraînement du Canada, et notamment l'insigne de l'escadrille – un chat noir – sur le fuselage.

Information technique :

Envergure 13.3 m (43 pi 7 3/8 po)
Longueur 8.3 m (27 pi 2 1/2 po)
Hauteur 3 m (9 pi 11 po)
Poids à vide 630 kg (1 390 lb)
Poids maximum 875 kg (1 930 lb)
Vitesse de croisière 97 km/h (60 mi/h)
Vitesse maximale 119 km/h (74 mi/h)
Vitesse en montée 762 m (2 500 pi) / 10 min
Plafond pratique 3 350 m (11 000 pi)
Autonomie 250 km (155 mi)
Moteur Un moteur Curtiss OX-5 de 90 ch

plan du Curtiss JN-4 “Canuck”

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0648
Fabricant
Canadian Aeroplanes Ltd.
Lieu de fabrication
Canada
Date de fabrication
1918
Date d'acquisition
1962
Numéro d'enregistrement
C227 (RFC)