Avion E-2 Cub de Taylor

Avion E-2 Cub de Taylor

Faits saillants :

  • Biplace léger américain en tandem conçu et construit par Taylor Aircraft Co., encouragée par le succès de l'Aeronca C-2, entre 1930 et 1934.
  • Trois E-2 Cub ont été importés au Canada avant la Deuxième Guerre mondiale; deux après la guerre.
  • Premier modèle d'une série longue et diversifiée d'aéronefs appelés « Cub » incluant le Piper J-3, l'un des avions légers les plus connus.
  • Très prisé pour l'aviation privée et l'instruction des pilotes en Amérique du Nord.
  • Cub Aircraft Ltd., a été créée à Hamilton (Ontario) en 1936 pour la vente, l'entretien et la réparation des Cub.
  • Depuis 1945, Cub Aircraft Ltd. a construit 128 exemplaires de J-3 et 17 exemplaires de Prospector (J 3 modifié pour le vol de brousse).
  • Le premier vol a été en septembre 1930 (prototype E-2).

Galerie de photos :

Historique :

Le succès de l'Aeronca C-2 a incité la Taylor Aircraft Company à concevoir un nouvel avion léger, le E-2 Cub. L'entreprise devenait en 1937 la Piper Aircraft Company. Le Cub a été très apprécié, tant des pilotes privés que des écoles de pilotage. À l'arrêt de la production en 1936, l'avionneur en avait construit un peu moins de 350. Du E-2 découle le Taylor J-2 Cub, version améliorée apparue fin 1935, et le célèbre Piper J-3 Cub, construit en 1937. Le Canada a importé trois E-2 Cub avant la Deuxième Guerre mondiale et deux après la guerre.

Sous ses diverses incarnations, le Cub fut l'un des avions les plus connus jamais construit. Dans l'esprit de bien des gens, le nom « Cub » est toujours synonyme d'avion léger.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Échange

L'E-2 du Musée a été construit par Taylor Aircraft Co. en août 1935 et immatriculé par son premier propriétaire, Gordon Curtis, résidant de New York, le 6 septembre de la même année. Il est passé entre les mains de quatre autres personnes avant d'appartenir, en 1940, à la Choate School, une école privée pour garçons de Wallingford (Connecticut), où il servait à l'instruction au sol.

En 1975, Garth Elliot, résidant de Toronto, a acheté l'appareil et l'a méticuleusement restauré avec l'aide de Max Say et la coopération de Frank Shaineline et de D.J. (Dick) Berg du ministère des Transports. Les ailes ont été détruites par le feu pendant les travaux de restauration; une nouvelle paire a été trouvée en Ohio. Ce Cub a volé pour la première fois au Canada le 30 juillet 1980.

Le Musée a échangé un E 2 non restauré contre cet appareil en juin 1985, afin de pouvoir l'exposer dans le nouveau bâtiment du Musée.

Information technique :

Envergure 10.7 m (35 pi 3 po)
Longueur 6.8 m (22 pi 3 po)
Hauteur 2 m (6 pi 6 po)
Poids à vide 238 kg (525 lb)
Poids maximum 420 kg (925 lb)
Vitesse de croisière 105 km/h (65 mi/h)
Vitesse maximale 126 km/h (78 mi/h)
Vitesse en montée 137 m (450 pi) /min
Plafond pratique 3 660 m (12 000 pi)
Autonomie 354 km (220 mi)
Moteur Un moteur Continental A-40-4 à cylindres horizontaux opposés de 40 ch

Taylor E-2 Cub

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1985.0056
Fabricant
Taylor Aircraft Company Inc.
Lieu de fabrication
États-Unis
Date de fabrication
1935
Date d'acquisition
1985
Numéro d'enregistrement
C-GCGE