Avion DHC-7 Dash 7 de De Havilland Canada

Avion DHC-7 Dash 7 de De Havilland Canada

Faits saillants :

  • Avion de ligne mis au point en 1975 faisant partie de la catégorie ADAC (Avion à décollage et atterrissage courts), c'est-à-dire requérant très peu de distance pour décoller et atterrir (ou amerrir) sur la terre, la neige ou l'eau, à l'instar d'autres avions de Havilland Canada tels que le Beaver, l'Otter, le Caribou, le Buffalo et le Twin Otter.
  • Conçu pour être conforme aux normes acoustiques entrées en vigueur dans les années 1970; avion très silencieux malgré ses quatre turbopropulseurs.
  • Succès commercial fortement altéré en raison de la crise du pétrole des années 1970 et la récession de 1981; après l'achat de la société de Havilland Canada par Boeing en 1988, cessation de la production du Dash 7 au 113e appareil.
  • Plusieurs points communs avec le DHC Twin Otter : moteurs Pratt & Whitney Canada PT6; affectation envisagée au service Airtransit, dans les années 1970, visant à relier les centres-villes (seul le Twin Otter a été utilisé dans ce service qui n'a pas duré).
  • Le premier vol a été le 27 mars 1975.

Galerie de photos :

Historique :

Le Dash 7 est le résultat de nombreuses années de recherche effectuées par de Havilland Canada pour mettre au point une technologie ADAC (avion à décollage et atterrissage courts). C'était un excellent appareil, silencieux et efficace, mais il a malheureusement fait son entrée à la fin des années 1970, entre la crise du pétrole et la récession de 1981, à une époque où peu d'exploitants achetaient des aéronefs. Ses belles qualités étaient telles qu'on en a cependant construit 105 exemplaires, vendus un peu partout dans le monde. On pouvait les voir voler dans des endroits aussi différents que la Norvège et les Émirats arabes unis.

Les Forces armées canadiennes ont utilisé deux Dash 7 qu'elles ont affectés à des tâches de transport, en leur attribuant la désignation CC-132 en 1979. Ils ont été retirés du service en 1986-1987. Ultérieurement, de Havilland a mis au point la version de reconnaissance Dash 7 Ranger doté d'aménagements spéciaux pour l'équipage et de toute une gamme d'équipements électroniques.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Don de de Havilland Canada

Ce Dash 7 de 1975 est le prototype du modèle. La société de Havilland Canada l'a utilisé pendant 13 ans comme avion expérimental, de démonstration et d'affaires, avant d'en faire don au Musée en 1988.

Le 26 octobre 1988, les pilotes Ted McLaughlin et Dick Hutton aux commandes et un passager, Robert Fowler, étaient à bord de cet avion à destination de l'aéroport de Rockcliffe pour son dernier vol. À l'époque, McLaughlin était le chef de la formation chez de Havilland Canada et Hutton, le copilote, était le pilote responsable des relations avec la clientèle. Fowler, membre du Panthéon de l'aviation du Canada et pilote d'essai à la retraite de la société de Havilland Canada, avait été le premier pilote aux commandes du Dash 7 du Musée.

Information technique :

Envergure 28.4 m (93 pi)
Longueur 15.1 m (49 pi 6 po)
Hauteur 5.7 m (18 pi 7 po)
Poids à vide 12 405 kg (27 350 lb)
Poids maximum 19 955 kg (44 000 lb)
Vitesse de croisière 428 km/h (266 mi/h)
Vitesse maximale Inconnue
Vitesse en montée 366 m (1 200 pi) /min
Plafond pratique 6 770 m (22 200 pi)
Autonomie 2 295 km (1 425 mi)
Moteur Quatre turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-50 de 1 120 ch chacun

De Havilland Canada DHC-7 Dash 7

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1988.0559
Fabricant
de Havilland Aircraft of Canada Ltd.
Lieu de fabrication
Canada
Date de fabrication
1975
Date d'acquisition
1988
Numéro d'enregistrement
C-GNBX