Avion D.H.82C Tiger Moth de De Havilland

Avion D.H.82C Tiger Moth de De Havilland

Faits saillants :

  • Aéronef britannique servant principalement à l'entraînement dans la RAF et l'ARC, devenu l'un des avions d'entraînement les plus réputés de la Deuxième Guerre mondiale.
  • Plus de 1 400 Tiger Moth construits au Canada, beaucoup ayant été vendus après la guerre à des exploitants civils (certains volant encore en 2010).
  • Modifications spécifiques aux modèles canadiens prenant en compte la spécificité de l'environnement canadien (freins dans chaque roue, roulette de queue, etc.).
  • Presque identique au Menasco Moth, celui-ci étant constitué d'une cellule fabriquée au Canada et d'un moteur provenant des États-Unis.
  • Le premier vol a été en octobre 1931.

Galerie de photos :

Historique :

Le Tiger Moth était avant tout un avion-école militaire; il a surtout servi à l'entraînement initial des pilotes dans le cadre du Plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique. On a apporté des modifications au concept de base pour l'adapter aux conditions canadiennes. Nombre de Tiger Moth canadiens ont été vendus aux surplus de guerre et certains volaient encore dans les années 1990.

Les Tiger Moth de construction canadienne incluaient les modifications suivantes : freins, roulette de queue, train d'atterrissage plus solide dont les roues étaient légèrement avancées, et cabine fermée doté d'une verrière. L'un des avions-écoles les plus connus de la Deuxième Guerre mondiale, le Tiger Moth a servi dans les armées de l'air de nombreux pays : Grande-Bretagne, Canada, Australie, Brésil, Danemark, Iraq, Nouvelle-Zélande, Perse, Portugal, Afrique du Sud, Rhodésie du Sud et Suède. Après le second conflit mondial, nombre d'aéro-clubs ont été rééquipés de Tiger Moth provenant de surplus de guerre, dont certains ont été achetés pour aussi peu que 25 $ (sans les instruments).

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Achat

Ce Tiger Moth a été construit par de Havilland Canada en 1941. Jusqu'à un accident ayant causé son retrait du service en mai 1942, il était dans la flotte de l'ARC. En 1943, l'appareil endommagé a été transféré au ministère des Transports où il est resté jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, en 1945. Après la guerre, le Tiger Moth est passé entre les mains de plusieurs propriétaires privés sans jamais être réparé. Le Musée a acquis l'avion incomplet en 1962.

Information technique :

Envergure 8.9 m (29 pi 4 po)
Longueur 7.4 m (24 pi 2 po)
Hauteur 2.7 m (8 pi 9 1/2 po)
Poids à vide 544 kg (1 200 lb)
Poids maximum 828 kg (1 825 lb)
Vitesse de croisière 145 km/h (90 mi/h)
Vitesse maximale 172 km/h (107 mi/h)
Vitesse en montée 229 m (750 pi) /min
Plafond pratique 4 450 m (14 600 pi)
Autonomie 443 km (275 mi)
Moteur Un moteur de Havilland Gipsy Major 1C, en ligne inversée de 145 ch

De Havilland D.H.82C Tiger Moth

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0651
Fabricant
de Havilland Aircraft of Canada Ltd.
Lieu de fabrication
Canada
Date de fabrication
1941
Date d'acquisition
1962
Numéro d'enregistrement
CF-FGL