Avion Bolingbroke IVT de Bristol

Avion Bolingbroke IVT de Bristol

Faits saillants :

  • Bimoteur de patrouille côtière conçu par Bristol Aeroplane Company au Royaume-Uni avant la Deuxième Guerre mondiale.
  • Conçu pour remplacer le Avro Anson et fondé sur le bombardier léger Bristol Bleinheim mais avec un rayon d'action plus grand que ce dernier.
  • Jamais produit en Angleterre, mais d'apparence, les derniers Bleinheim lui étaient pratiquement identiques.
  • Produit au Canada pour la patrouille côtière de l'ARC par Fairchild Aircraft Limited de Longueuil (Québec).
  • Utilisé initialement pour patrouiller le longs des côtes est et ouest du Canada ainsi que la côte de l'Alaska, puis pour entraîner les équipages au bombardement et au tir ainsi que pour remorquer les cibles dans le cadre du Plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique.
  • Produit en trois versions entre 1939 et 1943 : 626 appareils construits, dont plus de 400 ayant servi à l'entraînement.
  • Quelques Bolingbroke ont été vendus comme surplus militaire et plusieurs se trouvent dans des musées de divers pays, certains présentés comme des Bristol Bleinheim.
  • Le premier vol a été en Septembre 1935 (Bristol 142).

Galerie de photos :

Historique :

Le Bolingbroke était une version canadienne du Blenheim IV britannique, un Blenheim amélioré qui, à son tour, était dérivé d'un prototype civil, le Bristol 142. Quoique proposé tout d'abord en Angleterre, le nom de Bolingbroke a été abandonné, sauf au Canada, où l'appareil a été construit par Fairchild Aircraft Ltd. Trois versions sont sorties d'usine, dont un hydravion (un seul exemplaire construit). D'abord affecté à la patrouille côtière dans l'Aviation royale du Canada, l'appareil a servi tout au long de la guerre en tant qu'avion école de bombardement et de tir, de même que pour le remorquage de cibles dans le cadre du Plan d'entraînement aérien du Commonwealth britannique.

La construction de cet aéronef de conception moderne, à revêtement travaillant, a d'abord causé certaines difficultés aux travailleurs canadiens, qui ne possédaient aucune expérience de ce type d'appareil. Après la guerre, quelques Bolingbroke ont été vendus en surplus de guerre. Treize de ces avions ont survécu dans des musées de par le monde.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par l'Aviation royale du Canada

Ce Bolingbroke a été construit en juin 1942 pour l'ARC par Fairchild Aircraft Limited et enrôlé brièvement dans le Commandement de l'instruction n° 1 de Toronto avant d'être affecté en juillet au Commandement de l'instruction n° 2 de Winnipeg. En juin 1944, il a été entreposé et, en septembre 1944, vendu comme surplus militaire à George A. Maude.

Maude a entreposé le Bolingbroke sur sa propriété de Salt Spring Island (Colombie-Britannique) puis, en 1962, a décidé d'en faire don à l'ARC. Une entreprise de Calgary a démonté l'appareil et l'a transporté par camion en Alberta pour restauration en 1963. Il a été peint aux couleurs des avions de la 8e Escadrille de l'ARC qui avait utilisé des Bolingbroke IV en patrouille le long des deux côtes de 1941 à 1943. L'avion a été transporté à l'aéroport de Rockcliffe et remis officiellement à l'ARC le 6 juin 1964 par Maude lors d'une cérémonie en l'honneur des Forces aériennes. L'appareil a été transféré plus tard au Musée.

Information technique :

Envergure 17.2 m (56 pi 4 po)
Longueur 13 m (42 pi 9 po)
Hauteur 3 m (9 pi 10 po)
Poids à vide 4 065 kg (8 963 lb)
Poids maximum 6 576 kg (14 500 lb)
Vitesse de croisière 344 km/h (214 mi/h)
Vitesse maximale 422 km/h (262 mi/h)
Vitesse en montée 3 050 m (10 000 pi) / 6.6 min
Plafond pratique 8 660 m (28 400 pi)
Autonomie 3 138 km (1 950 mi)
Moteur Deux moteurs Bristol Mercury XV de 920 ch chacun

plan du Bristol Bolingbroke IVT

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1967.0643
Fabricant
Fairchild Aircraft Ltd.
Lieu de fabrication
Canada
Date d'acquisition
1964
Numéro d'enregistrement
9892 (ARC)