Avion Beaufighter T.F.X de Bristol

Avion Beaufighter T.F.X de Bristol

Faits saillants :

  • Chasseur britannique bimoteur lourd à long rayon d'action produit par Bristol Aeroplane Company de 1939 à 1945.
  • Issu de la modification du concept d'avion lance-torpilles « Beaufort », d'où son nom : « Beaufort » et « fighter » (chasseur, en anglais).
  • Premier chasseur de nuit équipé d'un radar vraiment efficace.
  • Son efficacité pour couler des navires à l'aide de roquettes et de torpilles est reconnue.
  • Classé parmi les meilleurs avions d'assaut et lance-torpilles de son époque.
  • A servi en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.
  • En septembre 1945, 5 562 Beaufighter avaient été construits au Royaume-Uni et 365 en Australie en diverses versions; certains sont restés en service sur la ligne de front jusque dans les années 1950.
  • Le premier vol a été le 17 juillet 1939.

Galerie de photos :

Historique :

Le Beaufighter a été conçu pour jouer le rôle de chasseur lourd à long rayon d'action et possède de nombreuses pièces en commun avec l'avion-torpilleur Bristol Beaufort, son prédécesseur. L'appareil a finalement servi en tant que chasseur de nuit, avion-torpilleur, avion d'attaque au sol et appareil anti-navires. En plus d'avoir volé en Europe, il a également servi au Moyen-Orient et en Extrême-Orient. En septembre 1945, on en avait construit 5 562 exemplaires en diverses versions, et nombre d'entre-eux ont continué à voler dans des unités régulières jusque dans les années 1950.

Le Beaufighter était le premier chasseur de nuit efficace doté d'un radar. Dans les premières versions, l'opérateur radar devait, en plus de ses tâches normales, s'occuper d'approvisionner en munitions les quatre canons de 20 mm. Cela pouvait s'avérer difficile, car les tambours de munitions pesaient environ 18 kg (40 lb) chacun et l'appareil pouvait se trouver au beau milieu de toutes sortes de manoeuvres, à la poursuite de sa cible.

Lieu actuel :

En cours de restauration.

Provenance :

Échange avec le Musée Royale des Forces Aérienne, Grande-Bretagne

Cet appareil fait partie d'un lot de 500 construits entre septembre 1944 et août 1945. La Deuxième Guerre mondiale était terminée quand cet avion est sorti d'usine et il a donc été entreposé. Vers la fin des années 1940, il a été transformé en remorqueur de cibles et utilisé par la RAF au Royaume-Uni et à Malte. Il a été retiré du service et abandonné en décembre 1958.

Quand la RAF a décidé de créer un musée au début des années 1960, elle savait que quelques Beaufighter avaient survécu et a donc récupéré celui-ci en 1963. Trois ans plus tard, cet avion a été restauré en tant que chasseur de nuit à l'aide de pièces obtenues d'un autre Beaufighter. En 1968, l'avion restauré a été exposé près d'Oxford dans le cadre d'un événement en commémoration du 50e anniversaire de la RAF auquel a assisté Sa Majesté la Reine. Plus tard la même année, il a été exposé sur une place d'armes du centre de Londres où il est resté au moins un an.

En avril 1969, la RAF a échangé ce Beaufighter contre un Bristol Bolingbroke ayant appartenu à l'ARC et faisant alors partie de la Collection aéronautique nationale du Canada. En septembre, un avion des Forces armées du Canada a transporté le Beaufighter en pièces détachées à l'aéroport d'Uplands, à Ottawa. Les moteurs, les capotages et les composantes internes du Beaufighter ne faisaient pas partie de l'échange.

Information technique :

Envergure 17.6 m (57 pi 10 po)
Longueur 12.7 m (41 pi 4 po)
Hauteur 4.8 m (15 pi 10 po)
Poids à vide 7 075 kg (15 600 lb)
Poids maximum 11 520 kg (25 400 lb)
Vitesse de croisière 330 km/h (205 mi/h)
Vitesse maximale 490 km/h (305 mi/h)
Vitesse en montée 564 m (1 850 pi) /min
Plafond pratique 5 790 m (19 000 pi)
Autonomie 2 250 km (1 400 mi)
Moteur Deux moteurs Bristol Hercules XVII en étoile de 1 725 ch chacun

Bristol Beaufighter T.F.X

MAEC
Musée de l’aviation et de l’espace du Canada
Numéro d’artefact
1969.1309
Fabricant
Bristol Aeroplane Company Ltd.
Lieu de fabrication
Grande-Bretagne
Date de fabrication
1945
Date d'acquisition
1969
Numéro d'enregistrement
RD867 (RAF)