La Collection

Avion DHC-3 Otter de De Havilland Canada

Numéro d’artefact : 1983.0354 


Faits saillants :

  • Monomoteur polyvalent comparable au DHC-2 Beaver mais deux fois plus gros, d'où son appellation initiale « King Beaver ».
  • Conçu en 1950.
  • Utilisé pour les opérations de recherche et sauvetage et l'élaboration de techniques de largage d'eau sur les incendies de forêt.
  • Utilisé lors de la première traversée de l'Antarctique en 1957.
  • Un des avions construits par de Havilland Canada portant le nom d'un animal de la faune nord-américaine.
  • Avion à décollage et atterrissage courts (ADAC) c'est-à-dire requérant très peu de distance pour décoller et atterrir (ou amerrir) sur la terre, la neige ou l'eau, à l'instar d'autres avions de Havilland Canada tels que le Beaver, le Caribou, le Buffalo, le Twin Otter et le Dash 7.
  • Prédécesseur du Twin Otter, un bimoteur de plus grande taille et à capacité d'emport plus élevée que celle de l'Otter.
  • Le premier vol a été le 12 décembre 1951.

Galerie de photos :

Retour au haut de la page
 

Historique :

Les Otter, outre de bonnes capacités d'emport, possédaient une grande fiabilité et d'excellentes caractéristiques de décollage et d'atterrissage courts qui les prédisposaient aux affectations civiles et militaires. L'armée et la marine américaines ont utilisé des Otter et l'Aviation royale du Canada en a commandé 69, dont certains ont servi outre-mer dans des missions organisées par les Nations Unies. Les Otter ont également servi dans neuf autres armées de l'air et 36 pays ont commandé la version civile. L'appareil a été construit à environ 450 exemplaires.

Le modèle Otter a été construit en réponse à une commande : on avait besoin d'un avion deux fois plus gros que le Beaver, mais possédant les mêmes caractéristiques. Les Otter étaient trop gros et trop coûteux pour les petits exploitants, mais étaient fort appréciés par des sociétés de plus grande taille. Ce sont des Otter qu'on a utilisé pour mettre au point les techniques d'arrosage aérien (bombardier à eau) si courantes aujourd'hui.

Lieu actuel :

La Réserve, Musée de l'aviation et de l'espace du Canada

Provenance :

Transféré par les Forces armées canadiennes

Cet Otter construit en 1960 a été acheté par l'ARC peu de temps après. Il a servi dans des escadrilles de réserve et deux unités de recherche et sauvetage, une en Alberta et l'autre à Montréal, avant que ce type d'aéronef soit retiré du service, en 1982. Après avoir été repeint aux couleurs du Commandement du transport aérien, il a été transféré au Musée en 1983.

Information technique :

Envergure 17.7 m (58 pi)
Longueur 12.8 m (41 pi 10 po)
Hauteur 4 m (13 pi)
Poids à vide 2 398 kg (5 287 lb)
Poids maximum 3 628 kg (8 000 lb)
Vitesse de croisière 222 km/h (138 mi/h)
Vitesse maximale 258 km/h (160 mi/h)
Vitesse en montée 305 m (1 000 pi) /min
Plafond pratique 5 730 m (18 500 pi)
Autonomie 1 545 km (960 mi)
Moteur Un moteur Pratt & Whitney S1H1-G Wasp de 600 ch

Retour au haut de la page